Mettre du clown dans sa vie, c’est :

Accueillir le moment présent,
s’émerveiller, s’émouvoir,
se contredire, se tromper,
être lâche et courageux,
pacifique et coléreux,
respectueux et transgresseur,
libre et authentique
Passer du coq à l’âne
du rire aux larmes
mettre la charrue avant les bœufs
se noyer dans un verre d’eau
se retrouver dans de beaux draps
avoir les yeux plus gros que le ventre
et, tutti quanti !


« Les clowns, les comiques, ont besoin de règles, politiquement aussi. Plus il y a de dictature, plus il y a de règles et mieux c’est, parce que l’artiste est là pour briser les règles et s’il n’y en a pas, il est fichu.
La grande puissance de personnage comique consiste à vouloir entrer dans le monde qui le refuse. Lui, il est conformiste vis-à-vis du monde, il sollicite mais on le chasse. Alors, justement parce qu’on le chasse, il brise toutes les règles, mais en les connaissant et en les appliquant toutes... »

Roberto Bénigni - "Le clown amoureux de C. Mileschi et O.Sachelli"
change citation