Quel Clown ?

Il appartient à la famille des clowns de théâtre et d’improvisation, héritier d’une tradition dont il se libère, le clown de cirque est son cousin.

Ancré dans le présent qu’il vit « à fond », il est disponible à tout ce qui passe :

« Un jeu de lumière, le grincement d’une chaise, un mot qu’il tourne et détourne, l’action d’un partenaire, la réaction du public, une émotion montante... »

Tout l’étonne : son regard reste neuf, sans à priori, il a ses propres codes, et se détache des normes établies.

Son appréhension du monde naïve et sincère, son engagement dans l’action, sa tendance au « tout est possible » lui permettent de s’embarquer facilement dans l’imaginaire sans perdre un instant la conscience de la réalité qui l’entoure.

Personnage « inétiquetable » à facettes multiples il ose être ceci et cela,

« Passer du coq à l’âne, du rire aux larmes...
Se contredire, se tromper, s’émerveiller, détester...
Être lâche et courageux, pacifique et coléreux, respectueux et transgresseur... »

Parce qu’il ne triche pas avec lui et qu’il le montre, il partage avec le public ses imperfections, ses côtés obscurs, ses certitudes et ses fragilités, ainsi il dévoile son humanité.

Autres articles :

  • Avec quelles intentions ?

    Se faire plaisir Trouver : un espace de détente et de rire une (...)
    Lire la suite
  • Avec quelles propositions ?

    Des activités sous diverses formes : Cycles de plusieurs dimanches (...)
    Lire la suite
  • Que fait-on pendant un stage ?

    À partir de 9 participants et avec un maximum de 12 le groupe est constitué, (...)
    Lire la suite
  • Une longue histoire... 26 ans déjà !

    Fin des années 80. Quelques fidèles stagiaires du Bataclown et/ou d’Alberto, (...)
    Lire la suite